AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Penser en couleur [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Je voudrais déjà être roi

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://awishyourheartmakes.forumactif.com

Pseudo sur le net : maimihina


MessageSujet: Penser en couleur [PV] Sam 19 Nov - 0:06

« Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur. »
ft. Belle & Raiponce

Je grattais intensément mes paumes de main l'une contre l'autre. Le ruban adhésif tantôt utilisé pour fermer les cartons avait gardé sur mes doigts une étrange trace collante des plus désagréables, que même l'eau n'effaçait point. Munie d'un torchon déjà sali par les années, je vins finalement écarter toute trace adhésive en frottant vivement les parties touchées par la matière brunâtre. Chacun de mes pas indécis et vacillant se formait sur le sol bondé de piles de cartons, tous à moitié déballés dans l'empressement de l'emménagement. Je me positionnai donc difficilement sur les lattes neuves de mon plancher, tentant le plus aisément de me frayer un passage jusqu'à la sortie. Cette idée de déménagement m'était à mon arrivée parue des plus stupides, mais plus les jours passaient plus l'idée semblait brillante. Un grand bol d'air frais, voilà ce qui m'avait manqué durant ces dernières années et un tel départ me permettait enfin un bon nombre de folies des plus amusantes. Et cela commençait par la décoration de l'appartement encore monotone. Les murs, blancs, le parquet, basique, et le plafond blanc. Ni cadre, ni affiche, ni tableau, juste le blanc. Agressif, pur, ou élégant, du blanc. Partout. Certaines pièces du mobilier étaient déjà dispersées par ci par là, dans l'espoir vain de les ranger convenablement dans un futur qui se voulait proche. Mais, toute cette pâleur interminable assaillirent mon esprit de violents maux de tête, si bien que l'idée de partir faire un tour lui parut comme la meilleur. Profiter du temps, aussi laid soit-il.

Les perles de pluie glissaient sur les pare-brises, les vitrines de boutiques, ou encore même sur les fenêtres des hauts immeubles. Le tout coulait avec lenteur, avant qu'un torrent brusque ne s'abatte de nouveau sur les habitants de Legend. Le plic ploc incessant de cette pluie, presque éternelle, allait me rendre folle. De joie ou de rage, je ne l'avais encore décidé pour le moment. Mais, je le savais, et m'en persuadais que chaque seconde passée sous ce ciel ombrageux était une seconde loin de son foyer si peu chaleureux. Si blanc. Vide. Si peu personnel. Si peu Anya. Cependant, chaque seconde passée là était un instant à se torturer l'esprit avec des doutes, et des questions, car dans un coin de ma tête, restait toujours ce doux souvenir. Si lointain, certes, mais il était là, enfoui dans sa mémoire. Dimitri et moi, dansant au rythme d'une de ces mélodies de ballet russe digne de mon ancien rang impérial. Cette image impérissable trottait toujours dans les méandres de mon esprit, mais si je faisais tout pour reconstruire ma vie, j'espérais enfin recoller les morceaux. Et retrouver ma famille, comme je dus déjà un jour le faire. Cette fois, pourtant, aucune magie ne viendrait m'aider dans ma quête. Et cette pensée se heurtait souvent avec mes sentiments endormis pour le grand brun disparu. La magie avait disparu, et la réalité n'en était que plus crue.

Les mains dans les poches, le regard éteint, un malin sourire vint s'étirer sur mes fines lèvres. Un rictus qui contrastait presque de trop avec la nostalgie lisible dans mes prunelles dont l'éclat s'était lui aussi affaibli. Lâchant un bref soupir d'exaspération, j'ouvrais d'un coup d'épaule la large porte de la boutique. Un petit coup de pinceau. Voilà ce qu'il manquait. De la couleur, et nulle autre que l'artiste et propriétaire du magasin ne serait plus apte à me conseiller. Raiponce. Elle s'appelait Raiponce et malgré un maigre écart d'âge, nous nous étions immédiatement et réciproquement plu de par notre trait de caractère commun: le goût de l'aventure. Curieuse, avenante, et souriante, cette jeune blonde était une amicale connaissance que je portais tendrement dans mon coeur. D'un manque d'entrain évident, la Romanov que j'étais balayais le sol de ma démarche nonchalante, et les pupilles vitreuses déposées sur chaque couleur avec envie, j'avançais fébrilement jusqu'au centre de la boutique où j'espérai retrouver mon amie. Mon index caressait les étiquettes des pots de peinture, tandis que j'en profitai pour déchiffrer toutes les descriptions. Nouvelle maison commençait par nouvelles couleurs, et le blanc lassant et agaçant me titillait désormais plus que tout. Il fallait de la couleur. Reconnaissant à quelques mètres les mèches d'or de Raiponce, je vins vivement la saluer:

« Raiponce! Comment vas-tu? »

Se faufilant devant elle, elle l'interpella d'un mouvement humble de la main pour attirer son attention. Et après lui avoir brièvement baisé la joue, Anya le nez levé vers toutes ces fantaisies faites au plafond, reprit de plus belle:

« Les cartons ont avancé, et je me suis dit qu'il serait temps de songer à des couleurs. Tu n'aurais pas quelque chose à me proposer, par hasard? »

Et ramenant mon regard dans celui que Raiponce lui offrit, je lui affichai un large sourire complice. Comme si la couleur était un crime dont nous devions décider à deux des sacrifices. Les innombrables coloris présentés sur les listes me permettraient non sans doute de trouver mon bonheur. Car le bonheur n'était certainement plus dans un blanc cassé. Il fallait repeindre, cacher les fondations foireuses, et tâtonner dans cette maison chancelante qu'était la vie. La vraie vie.

crackle bones

_________________
addicted to you
baby can't you see i'm calling
a  guy like you should wear a warning
it's dangerous i'm falling
you're toxic


Dernière édition par Anastasia Romanov le Lun 12 Déc - 19:45, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le froid est pour moi...

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV] Sam 19 Nov - 15:44

Vêtu de sa salopette pleine de peinture, chose qui ne changé pas, Raiponce passait entre les rayons de sa boutique, pour disposé les nouveaux articles qu'elle venait de recevoir. Un vrai plaisir pour la jeune femme, qui ne s'empêcherait pas d'allée piocher dedans pour ces nouvelles œuvres. Se postant vers sa caisse, elle regardait sa boutique, boutique dont elle était très fier. C'était devenue comme un évidence pour elle, ouvrit sa boutique de peinture était devenue un des rêve qu'elle avait pu réalise. Quand elle avait vue l'annonce sur le journal, elle n'avait pas réfléchit, elle avait été pioché dans ses économies pour pouvoir s'acheter se petit coins de pur bonheur. Petit coin de bonheur qu'elle avait entièrement redécorer, elle avait gardée le côté ancien avec le bois, qu'elle avait beaucoup aimée. Elle l'avait repeint dans un violet clair, qui, quand le soleil passait à travers sa vitrine, passait à un blanc avec quelques petites touches de violet. Elle avait posée au centre de sa pièce une table, avec un vase et des fleurs, qui remplissait l'espace de leurs bonne odeur. Dans un coins se trouvait une autre table, qui était à la disposition des enfants, elle aimait entendre les rires remplir sa boutique le mercredi après-midi. Un sourire s'installa sur ses lèvres, elle ne pouvait vraiment pas rêvé mieux.

Elle fut sortie de ses pensées pas la pluie qui cognait contre sa vitre, et finissaient leurs courses folles sur le trottoir. Les rue de la ville étaient déserte, chose compréhensible, vu le temps. Quelques personnes braves combattaient la pluie, la jeune femme ne serait jamais aussi courageuse pour le faire. Elle préférait largement rester au chaud dans son atelier, ou de terminer la fleur qui ornée son plafond d'un jaune pâle et pétant. Une des ses plus belles œuvres pour la jeune femme. Elle était prête à remonté sur son échelle quand elle entendit la porte d'entrée s'ouvrit puis se fermé. Se dirigeant doucement vers l'entrée, elle remarqua une main de l'autre côté qui l'interpellait. Reconnaissant Anya, Raiponce lui adressa un sourire, elle essuya ses mains sur sa salopette, quelques taches de peinture en plus n'allait pas se remarqué.

"Anya ! Très bien et toi? Alors comment se passe ton emménagement?"

Aux paroles de la jeune femme s'aventura dans les rayons à la recherche de couleur qui pourrait sans doute plaire à cette dernière. Ne connaissant pas vraiment les goûts d'Anya, Raiponce revient vers elle, les mains remplit de toutes sortes de petits pots. Elle lui en donnerait des plus grands quand elle aura trouver son bonheur.

"Alors, je ne connais pas trop tes goûts, mais j'ai des couleurs pétantes, comme le bordeaux, des orangé, ou même du vert, si tu veux mettre un touche de couleurs dans ta cuisine, dans ton entré, ou juste sur un de tes murs. Après j'ai des couleurs plus neutre comme du gris, du rose pâle, du bleu. Tu peut toujours mélanger des couleurs, faire deux murs d'un couleur comme du gris et du bleu. Sinon tu peu te baladée dans les rayons, tu trouvera peut être ton bonheur."

Raiponce arrêta de parler, laissant la jeune femme réfléchir. Quand elle commençait à parle de peinture, elle avait du mal à s'arrêtait, cella lui faisait pensé à son amie Belle, qui adorait parlait de livre, leurs soirées étaient toujours animée, à parlait de leurs journées des dernières découverte qu'elles avaient faites.
Revenir en haut Aller en bas
Où est la vraie vie?

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV] Dim 20 Nov - 11:23


Penser en couleur [PV]
Raiponce, Anastasia et Belle
 

Belle était dans sa boutique, la pluie qui claquait contre les carreaux rendait l'endroit apaisant aux yeux de la brune. La jeune femme était fière de la boutique qu'elle venait d'ouvrir, elle avait travaillé dur pour pouvoir réaliser son rêve.

Les souvenirs de Belle étaient de plus en plus flous. Plus le temps passait et plus -sans savoir comment cela était possible- elle oubliait le monde des contes. Que pouvait-elle faire contre cela ? La seule solution que Belle avait trouvé était de tenir un journal, chaque jour elle notait tout ce dont elle se souvenait.
Son père qui l'avait élevé dans l'amour avec une touche de folie, la Bête qui l'avait auparavant terrorisée avant qu'elle n'en tombe amoureuse. Lumière et son accent qui l'avait toujours fait rire, BigBen et son obsession pour la ponctualité. Tous ses petits détails rendaient son ancien monde beaucoup plus vivant.

Perdu dans ses souvenirs et ses pensées, Belle n'avait pas fait attention à l'heure. La veille, la jeune femme avait pourtant prévu de rendre visite à son amie. Posant le livre qu'elle avait commencé à lire, Belle attrapa un manteau, ses clefs. Sortant sous l’auvent, la brune ferma sa boutique avant de se précipiter jusqu'à la boutique de son amie le plus rapidement possible.
Courant sous la pluie, la jeune femme ne se souciait pas d’être mouillée après tout, elle sécherait vite. Un éclat de rire traversa sa gorge, éclater de rire, Belle aimait cette expression comme si en un rire, la jeune femme explosait en de minuscules morceaux de joie.  La boutique de Raiponce était alors en vue, Belle ouvrir alors rapidement la porte.
Elle aimait la boutique de son amie, on s’y sentait tellement à l’aise. Levant les yeux vers le comptoir, elle remarqua que son amie n’était pas seule et Belle n’était pas des plus présentable.  Observant lentement les deux jeunes femmes, Belle remarqua que Raiponce avait encore cette flamme dans les yeux, cette flamme de passion, sa cliente lui avait sûrement demandé des conseils de peinture pour décorer sa demeure.

- Bonjour…

Afin de ne pas déranger, les deux femmes qui étaient en pleine conversation, Belle commença à avancer vers l’arrière-boutique. Elle déposa ses affaires trempées sur un radiateur et monta rapidement dans leur appartement afin de changer de tenue. Enfilant rapidement une robe en laine blanche, Belle redescendit alors lentement les marches.  La cliente semblait toujours là, Belle se rapprocha pour l’observer de plus près. Brune aux traits fins, de grands yeux bleus, elle était vraiment jolie et vu la complicité avec laquelle elle parlait à Raiponce, elles devaient sûrement être amies.

Belle s’approcha alors des deux jeunes femme en leur souriant. La brune n’était pas vraiment douée pour lier des liens dans la vie quotidienne, surtout avec des gens qui paraissaient à première vue proches. Secouant la tête, elle se dit que c’était le moment de changer si elle le désirait, d’apprendre à se sociabiliser et pas à rester toujours la tête dans un livre…  Elle se rapprocha de Raiponce avec un grand sourire, lui fit la bise avant de se tourner vers la jeune femme face à elle et de lui tendre la main. Elle ne savait pas trop, si elle accepterait la bise avec une inconnue.

-Je m’appelle Belle, je suis la colocataire de Raiponce. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à m’appeler.

     


By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Je voudrais déjà être roi

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://awishyourheartmakes.forumactif.com

Pseudo sur le net : maimihina


MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV] Lun 21 Nov - 14:03

« Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur. »
ft. Belle & Raiponce

Les bras désormais couverts de petits pots de peinture, Anya hochait vaguement de la tête aux conseils de la jeune vendeuse, tâchant d'observer chaque recoin de la merveilleuse boutique colorée. Et là, tous pouvaient admirer l'intensité du bleu, la douceur du violet, ou encore la chaleur de l'orangé. Tout n'était plus qu'un vaste arc-en-ciel, un feu d'artifice pour ses pupilles illuminées d'un certain espoir. Et pourtant, dans chacune de ses couleurs, elle ne voyait qu'une chose. Dimitri. Son Dimitri. Dans le brun de ses cheveux, le blanc de sa chemise, le noir de sa veste. Sa gorge nouée par ce terrible sentiment qu'était la nostalgie, elle se laissait bercée par les propos toujours pétillants de joie de Raiponce. Lâchant un profond soupir, elle ravalait toutes ses larmes, toutes ses peines, et son désarroi, les enfouissant dans un sombre recoin de son coeur meurtri. Perdue dans ses pensées, elle releva aussitôt le visage pour croiser les prunelles claires et pleines d'enthousiasme de celle de la belle blonde. Elle lui sourit avant de répondre, non sans hausser ses sourcils. Prise à court de mots, elle déclara au bout d'un bref silence:

«  Ca va, ça va. On s'habitue, disons. Je pensais à une nuance de gris, brun. Je suis sûre de trouver mon bonheur, ne t'en fais p... Oh, bonjour. »

Décrochant un large sourire à cette nouvelle arrivée, Anya ne put s'empêcher de la dévisager, tentant vainement de trouver un nom à ces traits qui lui semblaient pourtant inconnus. Belle Swan. Si cette personne lui était totalement inconnue, elle dégageait une audace qui savait charmer la jeune russe déjà tout sourire. Elle répondit aussitôt, et serra maladroitement sa main en jonglant gauchement avec les pots blottis dans ses bras:

«  Anya. Enchantée. Raiponce a dû me parler de vous. Vous travaillez ici vous aussi? »

Cherchant au plus vite une suite de mots cohérente, elle esquissait un sourire chaleureux quoique gêné. Elle essayait de paraître détendue, calme, et complètement ravie. Elle n'était aucun des trois, encore rongée par cette histoire de Dimitri. L'amour ne la laisserait guère saine et sauve. Inspirant un grand coup en relâchant la tête en arrière, elle reprit, toute désolée:

«  Jolie salopette. Je suis désolée, je... J'ai encore rêvé de Dimitri. »

Si son amie comprendrait aussitôt de qui il s'agissait, Belle, elle risquait de ne point comprendre. Mais, sur le coup, elle ne calcula aucune de ses syllabes, laissant échapper ces mots comme une complainte. Elle reposa doucement les pots de peinture que Raiponce lui avait proposé, lasse. Comment avait-elle pu l'abandonner? Comment avait-elle pu accepter de le perdre? Emplissant ses poumons d'une large bouffée d'air, elle finit par croiser le regard de ses deux interlocutrices, esquissant un rictus embarrassé à Belle dont elle ne connaissait que le nom.

«  Du gris, donc. C'est joli le gris, non? »

Elle saisit deux pots de teintes grises, avant de repasser les autres à Raiponce, tout en l'aidant à ranger les pots restants à leur emplacement.


_________________
addicted to you
baby can't you see i'm calling
a  guy like you should wear a warning
it's dangerous i'm falling
you're toxic


Dernière édition par Anastasia Romanov le Lun 12 Déc - 19:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le froid est pour moi...

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV] Lun 21 Nov - 19:10

La pluie continuait se s'abattre contre les vitres de la boutique, elle avait l'air plus violente. Raiponce était bien contente d'être au chaud. Quand le temps était vraiment mauvais, elle aimait bien se mettre au chaud dans son fauteuil avec une bon chocolat chaud dans les mains. Elle se pencha sur le côté quand elle entendit la porte s'ouvrit, ne voyant pas tout de suite qui venait d'entré, Raiponce reporta son regard sur Anya. Elle était vraiment contente d'avoir trouvé des amies avec qui parlé. Elle avait au fond d'elle, comme sans doute la plus part des personnes présente ici, quelque chose qui lui manquait. Mais elle ne voulait pas pensée à cella, elle ne voulait pas être triste. Elle fut sortie de ses pensées par une voix, elle releva la tête, voyant Belle complétement trempé devant elle,  elle comprit qu'elle s'était prit le déluge sur la tête.

"Hey !"

Elle laissa les deux jeunes femmes faire connaissance. Elles ne s'étaient jamais rencontrée jusqu'à aujourd'hui. Belle ne resta pas longtemps, et disparue bien vite à l'arrière - boutique, sans doute pour se changée, elle ne voulait pas que son amie tombe malade. Raiponce tourna le visage vers Anya, quand cette dernière parla de Dimitri. Elle savait très bien qui était le jeune homme, la jeune brunette lui en avait parlée, plusieurs fois déjà. Elle savait que dans une sens, elle était triste de ne pas avoir revu le jeune homme. Elle faisait souvent des rêves où elle voyait Dimitri. Elle savait qu'elle s'en voulait, mais elle restait forte, et Raiponce essayait toujours de la rassuré.

"Oh, et toujours le même rêve? Oui le gris est jolie, puis tu peux toujours rajoutée du blanc pour que cella soit moins foncé."

Belle était revenue dans la pièce, Raiponce lui adressa un sourire. Elle l'avait rencontrée la jeune femme par pur hasard, et après avoir fait connaissance, les deux jeunes femmes avaient sympathiser. Et elles vivaient à présent ensemble, et leur colocation se passait très bien juste qu'à maintenant. Elles s'entendaient bien, et aimaient parlé ensemble, surtout de livre. Raiponce aimait entendre Belle parlait des nouveaux livres qu'elle avait lue. Elle avait cette passion, qui ce voyait dans les yeux de la jeune femme.

"Comment était ta journée?"
Revenir en haut Aller en bas
Où est la vraie vie?

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV] Jeu 24 Nov - 14:03


Penser en couleur...
Anastasia, Raiponce et Belle
 

Belle serra la main de la jeune femme face à elle. Se présentant comme Anya, Belle eut un sourire chaleureux sur les lèvre, Raiponce lui avait tellement parlé d'elle, elle avait déjà l'impression de la connaître.

- Belle Swan, enchantée. En tout cas, elle m'a beaucoup parlé de vous. Et tutoyez-moi, nous devons avoir presque le même âge.

Belle marqua une pause pour passer une main dans ses cheveux et sourire à Raiponce, le genre de sourire complice de deux amies qui se comprenaient sans les mots.

-Non, je ne travaille pas ici, j'ai ouvert ma librairie "Sorcières et Ogres". N'hésitez pas à venir y faire un tour à l'occasion, je serais ravie de pouvoir vous aider.

Souriante, Belle se sentit perdre son sourire quand l'ambiance devint légèrement plus lourde. Dimitri ? Qui était-il pour causer autant de soucis à Anya? La jeune femme parla de rêve et Belle ne pu s'empêcher de se sentir vraiment désolée pour la jeune femme... Rêvé d'une personne chère alors qu'elle n'était pas près de nous était compliqué, sans savoir vraiment pourquoi et comment Belle savait exactement ce que ressentait Anya.
Une image d'un homme, d'une bête s'imposa à Belle et elle ne sut vraiment pourquoi elle sentit une immense tristesse s'emparer d'elle.
Secouant la tête pour se changer les idées, Belle eut alors une idée.

-Quand je fais des cauchemars, généralement j'ai énormément de mal à me rendormir après cela, je me fais une boisson bien chaude. Un thé, un chocolat chaud, un lait au miel, enfin une boisson relaxante, je prends un livre et je lis jusqu'à ce que je sente mes yeux devenir lourds. Alors je retourne me coucher en faisant tout pour ne penser qu'au livre que j'ai lu. Je ne sais pas si cela peut t'aider, mais en tout cas c'est ma technique.

Belle se gratta la joue gênée de se dévoiler autant à une inconnue. Raiponce qui vit sûrement sa gêne, changea de sujet et évoqua la peinture. Belle pu alors souffler et se concentra de nouveau sur la conversation.

La belle blonde lui demanda alors comment s'était passé sa journée, Belle prit quelque instant pour rassembler les brides de souvenirs de la journée.

- Oh tu sais, je n'ai pas fait grand-chose de nouveau. Recevoir ma commande de livre, aider les clients à trouver leur bonheur, j'ai écrit... Enfin ma journée n'a rien eu de fantastique malheureusement. Et vous, votre journée ?



By Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Je voudrais déjà être roi

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://awishyourheartmakes.forumactif.com

Pseudo sur le net : maimihina


MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV] Dim 4 Déc - 0:22

« Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur. »
ft. Belle & Raiponce


J'hochai de la tête, et laissai mes épaules mollement s'affaisser par lassitude. Toujours ce même rêve. Il était là, je pouvais presque toucher ses doigts, voir les attraper. Et pourtant à chaque fois, une liane étrange faite de cendres noires venait me ceinturer, m'éloigner du beau visage brun dont j'imaginais les traits. Jamais, je n'arrivais à saisir sa main, et toujours finissait-il par tomber de la falaise, après un dernier regard conséquent. Ses yeux se plongeant une dernière fois dans les miens. Je mimai finalement l'indifférence en secouant le menton, et préférai écouter les conseils des deux jeunes femmes. Des amies à l'avenir, je l'espérai du moins. La grande brune expliquait alors que pour chasser ses mauvais songes, elle se laissait emporter dans le monde imaginaire. Celui des livres, des contes et des histoires. Je croyais en cette méthode, les rêves y étaient toujours mis en valeur. Comme si chaque pensée valait d'être, chaque espoir d'exister. Un espoir souvent si fragile et léger que plus personne n'aurait osé y croire. J'avais cru en Dimitri. C'était d'abord une foncière destin, mais le destin avait fait que mes rêves d'orpheline allaient se réaliser.

« Ca me semble être une excellente technique, oui... Les histoires gonflent nos espoirs. »

J'en étais persuadée. Et on le devinait aux étoiles qui baignaient dans mes prunelles. J'étais admirative des écrivains. Ils savaient donner des mots là où seuls des sourires béats exprimaient tant de précarité dans une joie éphémère. Je jalousais chaque syllabe écrite sur chaque roman, envieuse de ne pouvoir moi-même offrir tant d'émotions en un seul regard. Les mots savaient faire ressortir en nous des souvenirs cachés au plus profond de notre coeur. Parfois même ceux qui le faisaient battre. Je chassai cette idée qui me mènerait encore et toujours à ce même prénom inconnu que je chérissais tant. Puis, me grattant anxieusement l'arrière de la tête, je prenais compte attentivement de la vie de libraire. L'idée folle d'être bercée par une histoire contée par Belle me vint alors aussitôt, éclairant mon visage. Je repris aussitôt qu'elle nous demandait les événements de notre quotidien. Un quotidien fade et régulier qui me rappelait sans cesse ces jours passés à l'orphelinat. L'ennui. En ce duo de princesses rebelles, je me voyais heureuse. Un peu. Un morceau de bonheur qui se recollait à mon coeur. J'aimais bien ces filles. Plus que je n'avais apprécié aucune connaissance en cinq maigres minutes.

« Je suis infirmière à l'hôpital. Rien de bien encourageant en fait, haha... Et-enfin, pour revenir à cette histoire de boisson chaude, ce serait peut-être amusant de prendre un café. Je veux dire, toutes les trois quoi. »

Je leur décrochai un large sourire, digne d'un enfant à qui on venait d'offrir quelques sucreries. J'étais la puérile jeune fille et elles étaient mes petits plaisirs de la vie. Des, amies..?

crackle bones

_________________
addicted to you
baby can't you see i'm calling
a  guy like you should wear a warning
it's dangerous i'm falling
you're toxic


Dernière édition par Anastasia Romanov le Lun 12 Déc - 19:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le froid est pour moi...

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV] Dim 4 Déc - 12:45


PENSER EN COULEUR  
Belle et Anastasia




By Phantasmagoria






Raiponce regardait les deux jeunes femmes parlaient, elle savait que toutes les deux faisaient des cauchemars. Plus ou moins les mêmes, toujours une partie d'elles qui n'étaient pas là. Comme un vide au fond de soit, un manque pour respirer, comme si elles avaient un seul poumon, une moitié de cœur. Raiponce savait très bien de quoi elles parlaient, la jeune blonde ne faisait pas souvent des cauchemars, mais quand ils étaient là, elle n'arrivait plus à dormir. Puis comment pouvoir se rendormir, après avoir vu, enfin que son esprit est imaginé voir la personne qu'on aimait le plus au monde, se faire tuer. À son réveil, des gouttes d'eau salée coulé encore sur ses joues, elle manquait d'air, comme si, elle s'était arrêté de respirer. Elle voulait en savoir plus sur le jeune homme qu'elle tenait dans ce bras, mais son cauchemar l'a réveillée avant, son esprit de ne voulait pas qu'elle se rappelle de se jeune homme qu'elle aimait tant. Le cerveau était un élément vraiment compliqué, et elle en avait la preuve. Souvent, après son travail, elle s'installait dans son atelier, et essayer de dessiner le visage de son cher et tendre, essayant de l'imaginer, ou de se souvenir de certains traits. Elle essayait de lui donner un nom, elle sourit face à cette pensée, le jeune homme devait être passé par tous les noms inimaginables. Elle cachait souvent ses dessins, souvent, il n'avait pas de visage, et cela la stressait, elle ne voulait pas faire montrer ce genre de travail. Elle sortit de ses pensées par les paroles de Belle.


"Oh pas grand chose non plus. A part ranger les pots de peinture, peindre, peindre et encore peindre. Rien de bien intéressant, a si j'ai enfin nettoyé mon atelier." Dit-elle en rigolant un peu.


Il était vrai que Raiponce sortait peu de sa boutique, même si elle adorait découvrir le monde de dehors. L'inconnue lui faisait peur, elle ne savait pas sur quoi ou qui elle pouvait tomber au détour d'une ruelle. Mais quand le soleil pointait son bout du nez, elle n'hésitait pas à fermer sa boutique pendant deux - trois heures juste pour allait marcher dans la rue. Profitait des rayons du soleil sur sa peau, regarder les familles sortirent. Chose qui lui donnait envie à elle aussi, mais elle était jeune, elle avait le temps. Sa boutique était comme son bébé, elle la chouchoutait. Un jour, elle construirait sa famille, avec l'homme qu'elle aimera. Les rires rempliraient sa maison, ainsi que les joués. Elle ne voulait pas beaucoup d'enfants, deux ou trois. Elle ne sait pas si elle allait faire une bonne mère, sa seule connaissance en cette matière était sans doute pas le bon exemple à suivre.


Mais elle avait les livres, et se peinture, pour exprimer cela. Elle pouvait s'imaginer, grâce aux livres, une vie sans soucis, où elle pouvait lire ce qu'était une vraie mère, cela lui donnait envie, reconnaitre l'amour qu'une mère apporte a son enfant, les bisous, les câlins. Ses choses-là, elle ne les avait jamais eues, et elle ne voulait pas faire la même erreur avec ses enfants plus tard. Elle sortit de ses pensées, secouant la tête. Elle avait largement le temps de penser à tout ça. Elle tourna le regard vers les deux jeunes femmes, un sourire aux lèvres.


"Cela serait une bonne idée, puis cela nous fera sortir de nos petites boutiques ou de l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Penser en couleur [PV]

Revenir en haut Aller en bas
Penser en couleur [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Schémas de couleur
» [RESOLUE] Faire des gaz mortel de couleur
» [Question] Couleur de peau
» Choix de couleur d'armée
» saurus quelle couleur adopter avec du vert???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A wish your heart makes :: Legend :: South Legend :: Commerces :: Petit coup de pinceau-
Sauter vers: